ESPACE MEMBRES

SIRATOU
KHADIMOU RASSOUL
  Les origines du CHEIKH
 
  Fondation de TOUBA
  Les étapes de l'Exil
  Changement des rapports
  Disparition du CHEIKH
LE MOURIDISME
  Réhabilitation de l'Islam
  Expansion et développement
  Famille du CHEIKH
  Les khalifes
  Grandes Figures
VILLE SAINTE DE TOUBA
  Présentation
  Historique
  Développement
  Les infrastructures
  Grandes écoles coraniques
  Adresses utiles
GRAND MAGAL DE TOUBA
  Sens et portée
  Historique de la date
  Pacte de l'exil
  Rayonnement du Magal
MAOULOUD
  Sens et porté
  Enseignement et Considération
  Ecrits du CHEIKH
  Sermon des Khalifes
EVENEMENT RELIGIEUX
  Ramadan
  Idul Adhâ (Tabaski)
  Idul Fitr (Korité)
  Laylatul Qadr
  Yawma Ashura
  Isra Wal Mihrâj
  Nisfu Sha bân
  Pèlerinage à la Mecque
 
Vos boites émails...
NDIARIGNAL KHASSIDA DIALIBATOUL MARAHIB
ISTIKHAMATV SUR GOOGLE+
NOUVEAU : ADDINOU NASSIHATOU AVEC SERIGNE ABDOU RAHMAN MBACKE DAROU MOUHTY ( tous les sons )
LES CINQ PRIERES CANONIQUES

LES CINQ PRIERES CANONIQUES

La salât, ou salâh (صلاة [ṣalāʰ]) ou namāz désigne la prière islamique, second des cinq piliers de l’islam. Chaque musulman est tenu d’effectuer cinq prières quotidiennes obligatoires (farâ’idh), tourné vers la qibla, qui est la direction de la Ka’ba de La Mecque. Istikhama vous offre des videos didactitielles sur la prière islamique... lire les vidéos...

La salât, ou salâh (صلاة [ṣalāʰ]) ou namāz désigne la prière islamique, second des cinq piliers de l’islam. Chaque musulman est tenu d’effectuer cinq prières quotidiennes obligatoires (farâ’idh), tourné vers la qibla, qui est la direction de la Ka’ba de La Mecque. Elle peut être faite à n’importe quel endroit propre, bien que pour les hommes, accomplir en groupe à la mosquée les cinq prières canoniques est fortement recommandé ou obligatoire, notamment pour les prières du vendredi (la plus importante de la semaine) et pour les deux fêtes (Aïd al-Kebir et Aïd al-Fitr). Elle doit s’accomplir en état de pureté, après que l’orant a au préalable fait ses ablutions. La salât n’est devenue une obligation cultuelle qu’après l’Ascension du Prophète de l’islam au Ciel (Mi’raj), que la tradition situe en l’an 2 avant l’Hégire, vers l’an 620 de notre ère1.

VIDEO 1

VIDEO 2

 

 


Cheikh Saliou MBACKE par un de ses proches (Serigne Bassirou Mbacké Khelcom)
HOMMAGE A SERIGNE MODOU ASTOU MBACKE IBN SERIGNE MOR SOKHNA (MAME MOR DIARRA BOROOM SHAM)
Apprendre ...
Fikh
Lahdariyou 
Rissalla
Suite...
Nahwou
 Sahandatou Toulâb
Adjroumiya
Suite...
Madjmohou koutoubou
li Cheikhil Khadim
 Tassawoudou sikhar
Nahdjiou
Suite...
Koutouboun Moutanawihatoun
Alhanfous

Assouloumoun mounawarakh
Suite...
Wolofals
Serigne Mbaye DIAKHATE
Serigne Moussa KA
Suite...
Sermons
Serigne Fallou MBACKE
Serigne Abdoul Ahad MBACKE
Suite...

 

Soutenir par un don